Les Signes de la Vie

A la recherche du savoir
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abdel
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Masculin Nombre de messages : 582
Age : 24
Localisation : 93
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique   Mar 6 Mar - 20:01

Besmelah


Au Nom d’Allâh, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Parole du Noble Chaykh Ahmad Ibn Yahyâ An-Nadjmî

La louange est à Allâh [seul], que [Sa] Prière et [Son] Salut soient sur [Son] Messager, sa Famille et ses Compagnons.

Et puis,

Notre frère en Allâh ‘Abdu-llâh Ibn Salfîq Az-Zafîrî (son site ici) m’a présenté ses paroles qu’il a écrit au sujet des bases (rakâ iz) que l’étudiant en sciences [religieuses] (tâlibu-l’ilm) doit adopter (pour télécharger la version arabe, c’est ici).
J’ai constaté qu’il s’agissait d’excellentes paroles (mumtâzah).
Il est parvenu (réussi /wuffiqa) à concentrer (limiter /hasr) [ces] bases dont [chaque] étudiant en sciences [religieuses] a besoin et [s’est basé sur] des argumentations (tadlîl) [issues] du Coran et de la Sunnah.
Dans l’ensemble, [je peux dire] qu’il a excellé (adjâda) et a été instructif (afâda) [dans son travail].
Qu’Allâh l’en récompense donc, qu’Il le bénisse et qu’Il accroît [le nombre] de personnes de son genre.
[Enfin,] j’incite les étudiants en sciences [religieuses] à mémoriser (hifz) ses bases et charger [sa personne à les appliquer] (‘inâyah).
Et d’Allâh provient le Succès.

Ecrit par
Ahmad Ibn Yahyâ An-Nadjmî

[Le] 27/04/1421 de l’Hégire


Au Nom d’Allâh, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

La louange est à Allâh [seul], [le] Seigneur des Mondes et que [Sa] Prière et [Son] Salut, soient sur [Son] Messager.

Et puis,

Voilà des paroles simples (yasîrah) sur l’explication (bayân) des fondements (usus) importants (muhimmah) dont a besoin celui qui entreprend le chemin de la quête du savoir.
Je préconise et rappel ma [propre] personne ainsi que mes frères [à l’application de ces paroles].
Quiconque souhaite la recherche de la connaissance et souhaite son acquisition (tahsîl), il lui faudra donc [s’appuyer sur] 10 bases et fondements.


.أَوَّلاً : الْاِسْتِعَانَةُ بِاللهِ عَزَّ وَ جَلَّ


PREMIEREMENT : La recherche du secours d’Allâh .

L’homme est certes faible (da’îf) et il ne possède ni force et ni puissance que par [la Volonté d’] Allâh et s’il se fie à son âme il [finira par] périr (halaka) et s’égarer (dâ’a) alors que, s’il confie son affaire (amr) à Allâh le Très-haut, cherche [le] secours en Lui (ista’âna) dans [sa] recherche du savoir, alors, Allâh le Très-haut L’aidera.
Allâh a incité cela dans Son Noble Livre. [En effet,] Il dit :

(5. C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.)
(Coran : L’ouverture 1 – al-fâtihah/5)

et Il dit [aussi] le Très-haut :

(3. … Et quiconque place sa confiance en Allâh, Il (Allâh) lui suffit. …)
(Coran : Le divorce 65 – at-talâq/3)

C’est-à-dire [qu’Il sera] son garant (kafîluhu).

(23. … Et c’est en Allâh qu’il faut avoir confiance, si vous êtes croyants ».)
(Coran : La table servie 5 – al-mâ idah/23)

Et le Messager – - a dit :

« Si vraiment vous placez votre confiance en Allâh, Il pourvoira [à vos besoins] comme Il pourvoie l’oiseau affamé qui [s’envole] tôt pour revenir le soir rassasié. »

Et la plus grande subsistance (rizq) [est bien] la science (al-‘ilm) et notre Prophète Muhammad –Prière et Salut d’Allâh sur lui- était tout le temps confiant (mutawakkilan) [en Allâh] et cherchait secours auprès de Son Maître dans toutes ses affaires [de la vie].
Dans l’invocation affirmée (thâbit) du prophète –Prière et Salut d’ Allâh sur lui- de la sortie [du domicile] il y a une indication (dilâlah) de cela lorsqu’il disait :

« bismi-llâhi tawakkaltu ‘alâ-llâhi wa lâ hawla wa lâ quwwata illâ bi-llâh. – De par le Nom d’Allâh, je place ma confiance [en Lui] et il n’y pas de force ni de puissance que par [Lui]. »

_________________


Dernière édition par le Mer 14 Mar - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abdel
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Masculin Nombre de messages : 582
Age : 24
Localisation : 93
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique   Mar 6 Mar - 20:03

ثَانِيًا : حُسْنُ النِّيَّةِ
DEUXIEMEMENT : La bonne intention.

L’homme [se doit] de placer (yadj’al) son intention (niyyah) en Allâh à Lui la Puissance et la Gloire dans [la] quête du savoir. [Il doit être] sincère dans cette [démarche et écarter toutes ambitions à] la renommée (sum’ah), la popularité (chuhrah) ou [la recherche d’] un [quelconque] profit (‘ard) terrestre (dunyâ-).
[Quant à] celui qui place son intention en Allâh [seulement, alors,] Il lui [accordera] [la] réussite (waffaqah) et l’en récompensera (athâbah) car le Savoir (‘ilm) [est] une adoration (‘ibâdah) ; bien plus, [une adoration] parmi les plus importantes (a’zam).
Le serviteur (‘abd) ne sera pas récompensé (muthâban) de [son] œuvre (‘amal) sauf si elle est [accomplie] sincèrement (khâlis) pour Allâh et [fondée sur] le suivi du Prophète –Prière et Salut d’Allâh sur lui- (muttabi’an).

Allâh dit :

(128. Certes, Allâh est avec ceux qui [L’] ont craint avec piété (taqaw) et ceux qui sont bienfaisants.)
(Coran : An-nahl – Les abeilles 16/128)

Et la plus grande piété (taqwâ) est la pureté (ikhlâs) de l’intention en Allâh. [Quant à] la tartuferie (al-murâ î) mêlée à la recherche de la Connaissance, est pire (fadlan) que sa propre perte (khasâratih) en ce bas-monde [car son auteur] sera châtié (mu’âqab) dans l’Au-delà (al-âkhirah) comme cela est mentionné [dans le hadîth] des trois [catégories de personnes] qui seront traînées sur leur face (wudjûh) dans le Feu [de l’Enfer]. Parmi [elles,] un homme qui a recherché la Science pour qu’il soit dit [de lui qu’il est] « savant » et cela fut dit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abdel
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Masculin Nombre de messages : 582
Age : 24
Localisation : 93
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique   Mar 6 Mar - 20:04

ثَالِثًا : التَّضَرُعُ إِلَى اللهِ تَعَالَى وَ سُؤَالُهُ التَّوفِيقِ وَ السَّدَادِ
TROISIEMEMENT : Supplier Allâh et lui demander la Réussite et la Rectitude.

L’invocation [de l’homme] à son Seigneur [pour qu’Il lui] accroît [ses connaissances] (istizâdah) dans la recherche de la science [car] le serviteur est [en réalité] pauvre (faqîrun), [il a certainement] besoin d’Allâh (muhtâdj) [dans les moindres choses] (ghâyatu-lhâdjah) et Allâh le Très-haut a incité Ses serviteurs à Le sollicité et Le supplié. Il dit :

(... « Appelez-Moi, Je vous répondrai. …)
(Coran : Ghâfir – Le Pardonneur 40/60)

Et le Prophète –Prière et Salut d’Allâh sur lui- a dit :

« Notre Seigneur descend [1] chaque nuit au ciel de ce bas-monde et Il dit :
(Celui qui M’invoque, J’exaucerai [sa requête], celui qui Me demande [quelque chose] Je [la] lui donnerai et celui qui recherche Mon Absolution Je [la] lui accorderai.) »

Allâh a ordonné Son Prophète – demandé l’accroissement (al-istizâdah) du Savoir. Le Très-haut dit :

(…Et dis : « Ô mon Seigneur, accroît mes connaissances ! »)
(Coran : Tâhâ 20/114)

Et Il dit, le Très-haut, de la bouche d’Ibrâhîm –Sur lui la Paix- :

(83. Seigneur, accorde-moi sagesse (hukm) et fais-moi rejoindre les gens de bien Wink

Et le Prophète – - a invoqué [Allâh] en faveur d’Abû Hurayrah – - pour la [facilité de] mémorisation (hifz) et il invoqua [aussi] à l’égard d’Ibn ‘Abbâs –l’Agrément d’Allâh sur lui- pour l’érudition (‘ilm). Il dit :

« allâhumma faqihhu fî-ddîn, wa ‘allimhu-tta- wîla – [Ô] Seigneur, rend-le versé dans la science et enseigne-lui l’exégèse. »

Allâh exauça l’invocation de Son Prophète : Abû Hurayrah –l’Agrément d’Allâh sur lui- retenait et mémorisé tout ce qu’il entendait tandis qu’Ibn ‘Abbâs finit par devenir le grand Savant (habr) de la Communauté [et l’] interprète (turdjumân) du Coran.
[Quant aux] savants (‘ulamâ-), [ils] ne cessent, [d’après ces faits], à supplier (yatadarra’ûn) Allâh et à Lui solliciter [plus de] Science.
Voilà Chaykh Al-Islâm Ibn Taymîyyah –qu’Allâh lui fasse miséricorde- qui partait à la mosquée… il se prosterna et dit : « yâ mu’allima ibrâhîma ‘allimnî, wa yâ mufahhima sulaymâna fahimnî - Ô [Toi] l’enseignant d’Ibrâhîm enseigne-moi [la science], ô [Toi] qui [accorda la compréhension à] Sulaymân, fais-moi comprendre. » Allâh exauça son invocation (du’â uh) au point que Ibn Daqîq Al-‘Îd dit de lui : « Allâh lui a bien rassemblé le savoir comme s’il était [étalé] devant ses yeux prenant et délaissant ce qu’il souhaite. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abdel
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Masculin Nombre de messages : 582
Age : 24
Localisation : 93
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique   Mar 6 Mar - 20:05

رَابِعًا : صَلاَحُ الْقَلْبِ

QUATRIEMEMENT : L’amélioration [de l’état] du cœur.

Le cœur (qalb) est le récipient (wi’â-) du savoir (‘ilm). Si ce dernier est convenable (sâlih) il emmagasinera [bien] (khazana) son contenu et le préservera et s’il est mauvais (fâsid) il laissera échapper son contenu.
Le Messager – [nous informa] que le cœur est la soubassement (asâs) de toutes choses. Il dit :

« Il y a en réalité dans le corps un morceau de chair (mudghah)… s’il est bon c’est tout le corps qui le sera et s’il est mauvais c’est tout le corps (djasad) qui le deviendra… c’est en faite le cœur. »

L’amélioration du cœur se produit par une connaissance (ma’rifah) d’Allâh le Très-haut, Ses Noms (asmâ ih), Ses Attributs (sifâtih), Ses Actes (af’âlih) [ainsi qu’] en pensant (tafakkur) sur Sa création (khalqih) et Ses Signes (ayâtih) [également,] par la réflexion (tadabbur) sur le [les versets du] Coran grandiose (‘azîm) et aussi par la multiplication (kathrah) des prières (litt. prosternations /sudjûd), les prières [surérogatoires] de nuit (qiyâmu-llayl).

[L’étudiant en science religieuses,] doit éviter les [actes] corrupteurs (mufsadât) du cœur et ses maladies (amrâdih) [car] s’ils se trouvent en [son] cœur, il ne pourra pas être porteur du savoir et même s’il y parvient, il aura [du mal] à le concevoir comme le dit Allâh le Très-haut sur le [cas des] hypocrites (munâfiqîn) aux cœurs malades :

(… Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas. …)
(Coran : Al-A’râf 7/179)

Quant aux maladies (amrâd) du cœur, elles sont de deux sortes (naw’ân) :
[1] : Les plaisirs (chahawât) et
[2] : Les ambiguïtés (chubuhât).

[Parmi] les plaisirs, [il y a] l’amour de ce bas-monde, ses voluptés (maladhdhât) et y être occupé (inchighâl), les penchants [pour] des images (suwâr) prohibées (muharramah), l’écoute de voix interdites (muharramât) [comme] les chants (mazâmîr) et les chansons (ghinâ-) ainsi que le regard vers [les choses] défendues.

[Et parmi] les ambiguïtés, [il y a] les croyances (i’tiqâdât) corrompues (fâsidah), les actes innovés (mubtadi’ah) [en matière de religion], l’appartenance (intimâ-) à des tendances (ittidjahât) de pensées (fikrîyyah) innovées en contradiction avec (mukhâlafah) la Voie (maslak) des Pieux prédécesseurs (as-salafu-ssâlih).

Quant aux [autres] maladies du cœurs, empêchant (sâddah) la science [d’y pénétrer correctement, il y a] : l’envie (hasad), l’animosité (ghill) et l’orgueil (kibr).

[Et concernant les actes] corrupteurs, [il y a] : l’éxedent (fudûl) de sommeil (nawm), de parole (kalâm), de nourriture (ta’âm)…

[Ainsi,] l’évitement (tadjannub) de ces maladies et de ces [faits] corrupteurs [est un moyen d’] améliorer (salâh) [l’état] du cœur (qalb).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abdel
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Masculin Nombre de messages : 582
Age : 24
Localisation : 93
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique   Mar 6 Mar - 20:06

خَامِسًا : الذَّكَاءُ
CINQUIEMEMENT : L’intelligence.

L’intelligence (dhakâ-) est parfois une disposition naturelle (djiblah) [en l’homme] et parfois c’est une acquisition (muktasib).
Si l’homme est [naturellement] intelligent, [son intelligence] le consolidera (encouragera /qawwâh). Dans le cas contraire, il [devra] habituer (marana) sa personne jusqu’à ce qu’elle acquiert [le savoir].
L’intelligence, est une des causes (asbâb) puissante (qawîyyah) aidant (mu’înah) à l’acquisition de la science, sa compréhension (fahmih), sa mémorisation (hifzih) et la distinction (tafrîq) entre les [divers] thèmes (masâ il) [religieux] ainsi que l’assemblement (djam’) entre les preuves (adillah) etc…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abdel
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Masculin Nombre de messages : 582
Age : 24
Localisation : 93
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique   Mer 14 Mar - 20:17

سَادِسًا : الْحِرْصُ عَلَى تَحْصِيلِ الْعِلْمِ سَبَبٌ لِتَحْصِيلِهِ
وَ إِعَانَةُ اللهِ تَعَالَى بِهِ.

SIXIEMEMENT : Le désir ardent de l’acquisition du savoir est une cause pour son obtention et l’Assistance d’Allâh en [cette envie].

Allâh le Très-Haut dit :

(128. Certes, Allâh est avec ceux qui [L’] ont craint avec piété (taqaw) et ceux qui sont bienfaisants (muhsinûn).)
(Coran : An-Nahl – Les Abeilles 16/128)

Lorsque l’être humain (insân) connaît l’importance (ahammiyyah) [que revêt] une chose (chay-), alors, il œuvre avec détermination (hirs) jusqu’à son obtention. [Mais sachez que] la science (‘ilm) est la plus grandiose (a’zam) des choses que l’homme se doit d’acquérir [en premier lieu].
A celui qui recherche le savoir (‘ilm), [d’avoir] une envie intense (chadîd) [afin de] mémoriser (hifz) la science et la comprendre, de tenir compagnie (mudjâlasah) [aux] savants (‘ulamâ), d’acquérir auprès d’eux, [les connaissances] (at-talaqqî), le désir de lecture intensive, d’exploiter [à juste titre] sa vie (‘umrih) et son temps (awqâtih) ; il doit être très « avide » (chahîh) [sur l’utilisation de] son temps.

[FIN DE LA SIXIEME BASE]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abdel
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Masculin Nombre de messages : 582
Age : 24
Localisation : 93
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique   Mer 14 Mar - 20:18

سَابِعًا : الْجِدُّ وَ الْاِجْتِهَادُ وَ الْمُثَابَرَةُ عَلَى التَّحْصِيلِ الْعِلْمِيِّ


SEPTIEMEMENT : L’application, l’effort et l’assiduité dans l’acquisition scientifique.

[Le chercheur, doit] s’écarter (ibti’âd) de la fainéantise (kasal), l’impotence (‘adjz). [Il se doit de] combattre (mudjâhadah) [les attirances de son] âme (nafs) et [les incitations de] Satan (chaytân) [qui sont] deux [spécificités] rebutantes (muthabbitân) [dans] la recherche de la science.
Et parmi les causes aidant [au renforcement] ses efforts (idjtihâd), [il y a] la lecture (qirâ ah) des biographies (tarâdjim) des Savants (‘ulamâ-), [la méditation dans] leur patience (sabr), leur souffrance (tahammul) et leur [divers] déplacements (rahalât) pour l’acquisition de la science [religieuse] et des ahâdîth [prophétiques].

[FIN DE LA SEPTIEME BASE]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abdel
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Masculin Nombre de messages : 582
Age : 24
Localisation : 93
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique   Mer 14 Mar - 20:19

ثَاِمنًا : الْبُلْغَةُHUITIEMEMENT : La résolution.


[La résolution,] c’est que le demandeur [de savoir] aille [au] bout (ghâyah) de son potentiel (djuhd) jusqu’à ce qu’il parvienne à ce qu’il veut (murâd) dans la science (‘ilm) et en sa vigueur (quwwah) [dans la] mémorisation (hifzan), compréhension (fahm) et la complexité (ta’qîdan)[des divers sujets].

[FIN DE LA HUITIEME BASE]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 10 bases pour une bonne acquisition scientifique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livre très interessant pour une bonne rédaction scientifique: Writing Scientific Research Articles: Strategy and Steps
» Vos cadeaux pour une bonne cause
» un fil que je propose pour faire du papotage de bonne femme, comme on dit dans nos campagnes!! les messieurs sont les bien venus!!
» Pour faire bonne route !
» Enseigner vraiment les bases d'une bonne écriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Signes de la Vie :: Le but de la Vie :: Les signes de la vie-
Sauter vers: