Les Signes de la Vie

A la recherche du savoir
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Chiites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zaynab
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Féminin Nombre de messages : 563
Localisation : France-93
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Les Chiites   Sam 11 Nov - 18:00

Besmelah
Salamou


Leur origine

Pendant le califat de 'Othman (رضي الله عنه), un Yéménite, nommé 'Abdoullah Ibn Saba fut celui qui provoqua la plus importante scission au sein de la communauté musulmane, en étant à l'origine d'un nouveau mouvement : le Chiisme (ou "Chi'at-'Ali", parti de 'Ali).

Abdoullah Ibn Saba a déclaré son Islam au temps de 'Othman (رضي الله عنه). Il s'est volontairement associé aux Musulmans et a voyagé de villages en villes, de Damas à Kufa jusqu'en ةgypte, en propageant parmi les Musulmans que Muhammad (صلى الله عليه و سلم) serai ressuscité comme Jésus (عليه السلام).
Il disait : "Comme sont étranges les gens qui déclarent que `Issâ reviendra mais qui rejettent l'idée que Muhammad reviendra, et il mérite plus une seconde venue que `Issâ!"
Il se serait également basé sur une fausse interpretation du verset : {Celui qui t'a prescrit le Coran te ramènera certainement là où tu (souhaites) retourner}. (28/85)

Abd Allâh b. Saba' a aussi prétendu que `Alî b. Abî Tâlib était le Mahdî. Il disait : "Si vous m'apportez son cerveau en 70 morceaux, je ne croirais pas qu'il est mort."

Il a déclaré que `Alî reviendrait et emplirait la terre de justice tout comme elle a été emplie d'iniquité. Cette allégation est par la suite retombée sur Muhammad b. al-Hanafiyyah, qui était le fils de `Alî b. Abî Tâlib. Un de ceux qui prétendaient que Muhammad b. al-Hanafiyyah était le Mahdî fut un irakien nommé al-Mukhtâr b. Abî `Ubayd qui déclarait que les anges venaient le voir.

Il a aussi dit de 'Ali (رضي الله عنه) qu'il est l'exécuteur testamentaire du Prophète (صلى الله عليه و سلم) et a été privé de son droit divin par 'Othman (رضي الله عنه).


Peu à peu, leur nombre commença à grandir, surtout parmi les habitants de Madâ'in, ville où Abdoullah Ibn Saba avait été exilé. Cependant, comme 'Ali (رضي الله عنه), qui était alors Calife, rencontrait à la même époque un certain nombre de difficultés pour unir les musulmans et éliminer tout foyer de division politique, il ne put prendre des mesures supplémentaires contre Ibn Saba et ses adeptes. Ce qui les permit d'affermir leur mouvement, qui ne cessa d'exister à travers l'histoire, jusqu'à aujourd'hui. Ce qui commença ainsi comme une revendication politique se muta peu à peu en un nouveau mouvement religieux.

Ils furent qualifiés de shî'ah (partisans) pour avoir pris le parti de 'Alî - que Allâh l'agrée - et pour l'avoir préféré à tous les autres compagnons.

Leur évolution

Au 20ème siècle : Iran (43M), Irak (18M), Liban (1M) et Syrie (Alaouites, 5M et Druzes), Afghanistan (2,5M) (les Hazara), Turquie (les Alaouites, 1M), Yémen (Ismaéliens tayyibites), Inde (20M) et Pakistan (12M) (Ismaéliens nizârites), Arabie Saoudite (500 000) et les ةmirats dont Bahreïn (150 000).

Leur négation de certains attributs d'Allâh (تعالى)

Mohammad Redhâ al-Modhaffar a dit : "Quiconque suppose qu'IL ait un visage, des mains, des yeux, ou croit qu'IL descendra du Ciel sur la Terre ou qu'IL apparaîtra devant les gens au Paradis, comme une lune etc, est semblable à celui qui ne croit pas en Allah, ou qui multiplie Allâh et devient ainsi coupable de polythéisme, ignorant qu'Allâh est au-dessus de tous ces défauts. Similairement, ceux qui croient que le Jour du Jugement, Allâh se montrera devant Ses créatures, et que celles-ci LE verront ce jour-là, sont des incroyants, même s'ils continuent à affirmer verbalement qu'Allâh n'a pas de corps. Les tenants de cette vision d'Allâh se sont arrêtés seulement au sens apparent du Saint Coran et des Traditions sans se donner la peine d'utiliser leur intelligence pour comprendre la lettre et l'esprit des versets du Saint Coran. Ils ont renié leur intellect et l'ont figé. C'est pourquoi ils n'ont pas pu analyser le sens apparent des mots selon les exigences de l'analyse, de l'argumentation et des règles des métaphores et du sens figuré, pour comprendre le sens réel du Coran, comme cela devrait être logiquement". (Les Croyances du Chiisme)

_________________
L'Obscurité ne combat pas l'Obscurité, seule la Clarté peut la combattre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-droit-chemin.goodforum.net
Zaynab
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Féminin Nombre de messages : 563
Localisation : France-93
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Re: Les Chiites   Sam 11 Nov - 18:02

Leur croyance en l'altèration du Coran

Abu Bassir rapporte qu'il a demandé à l'Imam Dja'far : "Ô Abou 'Abdillah, qu'est-ce que le Mous'af de Fatima ?"
Il me répondit : "C'est un Coran trois fois plus grand que la copie que vous avez du Coran. Et par Allah, il ne contient pas une simple lettre de votre Coran." (Al-Kafi Vol 1 p 457)

Djabir rapporte qu'il a entendu l'Imam Baqir dire : "Personne n'a affirmé avoir compilé le Coran sans être un menteur. La seule personne qui l'ait compilé, et mémorisé selon sa révélation est 'Ali Ibn Abi Talib et les Imams qui l'ont succédé." (Oussoul Al-Kafi : 1/228)

Un homme dit : "Quelqu'un récitait le Coran en la compagnie de l'Imam Dja'far. J'entendis certains versets dans la récitation non conformes à la récitation des gens. L'Imam Dja'far dit à la personne récitant : "Ne récite pas comme cela. Récite le comme les gens le récite jusqu'à ce que le Mahdi arrive. Quand il arrivera, il récitera le Coran selon sa révélation originale et le Coran compilé par 'Ali sera ainsi mis en avant." (Oussoul Al-Kafi : 2/622)

"Certainement Allâh a choisit Adam, Nouh, la famille de Ibrahim et celle de Imran au dessus des mondes." (Sourate 3 verset 33)

Al-Qummi, un commentateur Chiite du Coran, a dit : "L'Imam a dit : "Les mots" La famille de Mouhammad" ont été révélé avec la famille de Imran. Ils (les compagnons) ont enlevé les mots "La famille de Mouhammad" du texte original." (Commentaire de Al-Qummi : p.308)

Allâh -le Très-Haut- a dit : {Nous avions donné à Adam un ordre auparavant, mais il a oublié…} (Sourate 20 verset 115)

L'Imam Dja'far explique (selon les Chiites) qu'Allâh -le Très-Haut- a révélé ce verset avec les mots suivants : "Nous avions donné à Adam un ordre auparavant au sujet de Mouhammad, 'Ali, Fatima, Hassan, Houssayn et les Imams de leur descendance, mais il a oublié". Par Allah, ce sont les mots révélés à Mouhammad." (Oussoul Al-Kafi : 1/416)

Allâh -le Très-Haut- a dit dans la Sourate Mouhammad : {Car ils ont détesté ce qu'Allâh a révélé, donc Allâh en retour a annulé leurs œuvres.} (Sourate 47 verset 9)

Al-Qummi rapporte que l'Imam Mouhammad Baqir a dit que Djibril a transmis le verset : "Car ils ont détesté ce qu'Allâh a révélé à propos de 'Ali", mais les apostats (c'est-à-dire les compagnons) ont enlevé le nom de 'Ali (du Coran). (Traduction de Maqboul : 1011)

Un des savants chiites les plus respectés de Najaf, Mirza Hussayn Ibn Mouhammad Taqi An-Nawari At-Tabarsi a écrit en 1292 (H) le livre "Faslul khitab fi Ithbati Tahrifi Kitabi Rabbil Arbab" (la parole décisive sur la preuve de l'altération du Livre du Seigneur des Seigneurs). Dans ce livre, il a rassemblé une centaine d'écrits de savants Chiites de différentes périodes, affirmant que le Coran a été altéré, aussi bien par des changements que des omissions….

Parmi les preuves amenées par At-Tabarsi pour montrer que le Coran a été altéré, voici une citation de ce que les Chiites considèrent comme une partie manquante au Coran, appelée par eux "Souratoul Wilaya" (La Sourate de l'allégeance). Elle mentionne la souveraineté à 'Ali. Voici la traduction de la "sourate" que les Chiites accusent les Sunnites d'avoir omis, avec d'autres sourates, de l'original du Saint Coran :

"Ô Croyants, croyez au Prophète et au Wali, que nous vous avons envoyé pour vous guider sur le droit chemin.
Un Prophète et un wali, l'un de l'autre, et Je suis le Tout Sachant, Le Sage.
Vraiment ceux qui remplissent leur pactes envers Allâh auront des jardins de plaisir.
Quand à ceux qui rejettent nos preuves lorsqu'elles leurs sont lues.
Vraiment, ils auront une place terrible en Enfer et ils seront interpellés le Jour du Jugement : "Où sont les méchants qui ont nié les Messagers ?"
Il les a seulement créé en toute vérité et Allâh les rendra victorieux dans un futur proche.
Glorifie les louanges de ton Seigneur, et 'Ali est parmi les témoins."

Hashim al Bahani, le commentateur shi'ite, affirme dans l'introduction de son livre "Al-burhan fi tafsir al-qur'an", le traditionnaliste Baquir al-Majlisi dans son livre "Mirat al-uqul", ainsi que beaucoups d'autres certifient que le Coran a subi des ajouts et des retraits et que des changements y ont été effectués par les compagnons du Prophète (que la paix et le salut soient sur lui).

Nuri al-Tabarsi a rapporté d'aprés Ni'mat Allâh al-jazari que les savants shi'ites sont unanimes sur l'authencité des informations traditionnelles notoires prouvant la falsification du Coran et Al-Kulayni certifie dans son livre "Al-Kafi" que l'ensemble des versets révélés au Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) sont au nombre de 17.000, sachant précisément que les versets du Coran, qui est en notre possession, approchent les 6000 versets seulement. Il certifie également que seuls les imams shi'ites ont entièrement assemblé les textes du Coran rapportant d'aprés J'afar al-sadiq qu'il a dit : Et nous détenons le Coran de Fatima. par Allah, pas une seule lettre de votre coran ne s'y trouve.

L'auteur du "Tafsir al-Safi" affirme dans son introduction que le coran ne nous a pas été rapporté dans son entièreté, comme il fut révélé au Prophète (que la paix et le salut soient sur lui). Au contraire, il comporte des éléments contraires à ce qu'a révélé Allah, des changements et falsifications et plusieurs "hypocrites" en ont supprimé des parties comme le nom d'Ali. Il a dit : Ils ont également supprimé les termes "famille du Prophète" et les noms de certains hypocrites...

Leur croyance en la résurrection de certaines personnes avant le Jour de la Résurrection

"L'une des croyances des Chiites duodécimains (ithnâ `achari) est la croyance au Retour, c'est-à-dire qu'Allâh ressucitera pour un temps limité une partie des morts, sous la même forme dans laquelle ils étaient avant de mourir. Cette croyance, les Chiites la tiennent des Ahl-ul-Bayt. Certains de ceux qui reviendront à la vie seront honorés par Allah, d'autres seront disgraciés. Les droits de ceux parmi eux qui auraient été spoliés seront arrachés aux malfaiteurs pour leur être restitués. Cela interviendra après la réapparition de l'Imam al-Mahdi. Les personnes destinées à revenir à la vie après la mort et à retourner dans ce monde sont soit ceux qui auront atteint un très haut degré de piété et de Foi, soit ceux qui auront atteint le pire niveau de corruption et de malfaisance. Après être restés un certain temps en vie, ils mourront à nouveau et retourneront à l'Autre Monde pour y recevoir la récompense ou la punition qu'ils auront méritée". (Voir : "Behâr al-Anwâr", 53/39, Chap. "Al-Raj`ah".)

_________________
L'Obscurité ne combat pas l'Obscurité, seule la Clarté peut la combattre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-droit-chemin.goodforum.net
Zaynab
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Féminin Nombre de messages : 563
Localisation : France-93
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Re: Les Chiites   Sam 11 Nov - 18:05

Leur croyance concernant le Prophète (صلى الله عليه و سلم)

Allâh -le Très-Haut- a dit : {Certes Allâh ne se gêne point de citer en exemple une chose quelconque : un moustique ou quoi que ce soit au-dessus.} (Sourate 2 verset 26)
Le savant Chiite 'Ali Ibn Ibrahim explique que par le mot "moustique", Allâh fait référence à Amir Al-Mouminin (Ali) et par les mots "quoi que ce soit au-dessus", il désigne le Prophète Mouhammad -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui-. (Al-Qummi : 19)

Cheikh Toosi et Nou'mani rapportent tous deux du 8ème Imam, Rida, que le signe de l'apparence de l'Imam Mahdi sera qu'il apparaîtra nu en plein jour. Un annonceur annoncera que Amir Al Mouminin vient d'apparaître.
Moulla Baqir Majlissi dit que le premier disciple qui va prêter le serment d'allégeance au Mahdi nu sera le Prophète Mouhammad -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui- lui-même. (Haqqul Yaqin : 2 : 337)

Moulla Fathallah Kashani a écrit à propos du Mout'a (mariage temporaire en vigueur chez les Chiites) : "Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui- a dit : "Quiconque fait le Mout'a une fois aura le statut de Houssayn, celui qui le fait deux fois aura celui de Hassan, celui qui le fait trois fois aura celui de 'Ali, et celui qui le fait quatre fois aura mon statut." (Tafssir Minhaj Ous-Sadiqin)

L'Imam Khomeini a écrit dans son livre "AL-Hukumatul Islamiya" (p.52) : "C'est un principe nécessaire de notre croyance, que nos Imams ont des rangs supérieurs aux anges les plus proches et aux Messagers désignés."

Il a aussi dit dans "Ittihad wa-Yak-Jihati" p.15 : "Tout Prophète est venu établir la justice sur terre, son but (Mouhammad -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui-) était aussi d'établir la justice, mais il n'a pas réussi. Sa position est la même que celle des Prophètes qui sont venus pour réformer la société humaine et établir la justice, mais qui ont échoué durant leur vie."

"Il a été rapporté d'après Dja'far Ibn Mouhammad les paroles suivantes : "Le Prophète Mouhammad -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui- avait l'habitude de placer sa face sur la poitrine de (sa fille) Fatima avant d'aller dormir." (Bihar Al-Anwar vol 43 p 78)

"Ali Ibn Abi Talib rapporte qu'un jour, il dormit avec le Prophète -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui- et sa femme 'Aicha dans le même lit, et sous la même couverture, et que le Prophète -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui- s'est leva pour faire la prière la nuit et les laissa dans le même lit et sous la même couverture." (Bihar Al-Anwar vol 40 p 2)

Leur croyance concernant les compagnons (رضي الله عنهم)

Kulayni cite l'Imam Baqir : "Les gens sont devenus apostats après la mort du Prophète -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui- sauf 3 personnes : Al-Mikdad Ibn Al-Aswad, Abou Dharr Al-Ghifari et Salman Al-Farissi." Et il continue : "Abou Bakr et 'Omar ne se sont pas repentis avant de mourir. En fait, ils n'ont même pas mentionné ce qu'ils ont fait à 'Ali. Qu'Allâh et les anges et l'humanité les maudissent." (Fourou'ul Kafi : Kitabul Raouda : 115)

Moulla Baqir a écrit : "Nous croyons qu'il faut se dissocier des 4 idoles suivantes : Abou Bakr, 'Omar, Othman et Mou'awiya, et de 4 femmes : 'Aisha, Hafsa, Hind et Oummoul Haka, avec tous leurs associés et fidèles. Ce sont les pires êtres parmi la création d'Allah, et il n'est pas possible de croire en Allah, son Messager et les Imams sans se dissocier de leurs ennemis." (Haqoul Yaqin : 2/519)

Moulla Baqir Majlisi écrit : "Pharaon et Haman dans le Coran désignent Abou Bakr et 'Omar." (Haqoul Yaqin : 342)

Allâh -le Très-Haut- a dit : {Il interdit l'immoralité (Alfahcha), l'acte répréhensible (Al Mounkar) et la rébellion (Albaghy).} (Sourate 16 verset 90)
"L'immoralité désigne la première personne (Abou Bakr), l'acte répréhensible fait référence au second ('Omar) et la rébellion au troisième ('Othman)."
(Commentaire en marge de la traduction de Maqboul de Tafisir Al-Qummi : 522)Moulla Baqir cite l'Imam Zaynul 'Abidin : "Une personne questionna l'Imam à propos de Abou Bakr et 'Omar. L'Imam répondit : "J'ai été informé qu'ils étaient tous deux mécréants et toute personne qui s'allient à eux (en pensant qu'ils sont bons) est aussi mécréante." (Haqoul Yaqin : 2/522)

Abdallah Ibn Al-Moubarak a dit au sujet des chiites : "Si tu poses la question suivante aux Juifs : "Quels sont les meilleurs êtres de la Création après Moïse ?" Ils te répondront : "Les compagnons de Moïse !" Si tu poses la question suivante aux Chrétiens : "Quels sont les meilleures créatures d'Allâh après Jésus ?" Ils te répondront : "Les Apôtres de Jésus !" Et si tu poses la question aux chiites : "Quelles sont les pires créatures que la Terre ait jamais portées ?" Ils te répondront : "les compagnons de Mouhammad -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui- !"

Leur croyance concernant 'Ali (رضي الله عنه)

"L'obéissance à 'Ali est la véritable humilité et sa désobéissance est de la mécréance." (Vol. 10, p54)

"Quiconque installe un autre Imam en dehors de 'Ali et retarde (ainsi) son califat est un polythéiste." (Vol. 10, p55)

_________________
L'Obscurité ne combat pas l'Obscurité, seule la Clarté peut la combattre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-droit-chemin.goodforum.net
Zaynab
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Féminin Nombre de messages : 563
Localisation : France-93
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Re: Les Chiites   Sam 11 Nov - 18:11

Leur croyance concernant l'infaillibilité des imams, et l'obligation de les suivre

"Les Imams ont la science de tout ce qui a été révélé aux anges et aux Prophètes" (Al-Kâfi Vol.1, p.255)

"Les Imams savent quand ils vont mourir, et ils ne meurent que par leur choix" (Al-Kâfi Vol.1, p.258)

"Les Imams ont la science du passé et du futur, et rien ne leur est caché" (Al-Kâfi Vol.1, p.260)

Mohammad Redhâ al-Modhaffar a dit : "Nous croyons que les douze Imams de la Famille du Prophète Mohammad sont infaillibles, et dont immunisés contre les péchés et les erreurs [...] L'Imam tire son Savoir, sa Sagesse et les Commandements Divins du Saint Prophète ou du précédent Imam, lequel les tire lui-même du Prophète. L'Imam comprend chaque vérité par une Inspiration Divine et grâce à une force intérieure dont Allâh l'a doté. Chaque fois qu'il se penche sur quelque chose pour en connaître la vérité, il y parvient sans risque de se tromper, et sans avoir besoin de preuves rationnelles ni d'explications d'instructeurs". (Les Croyances du Chiisme)

Leur croyance concernant l'égarement de ceux qui ne sont pas des chiites

"Il a été rapporté que Abou Abdallah a dit : "Pas un enfant ne naît sans qu'un diable ne soit présent. Si Allâh sait qu'il sera des nôtres (chiite), Il le protègera de Satan. S'il n'est pas des nôtres, le diable enfoncera son doigt dans son anus et il deviendra pervers. Si c'est une femelle, il enfoncera son doigt dans son vagin et elle se prostituera." (Tafsir Al-Ayachi p218 , Bihar Al-Anwar vol 2 p 1319, Tafssir Al-Burhan vol 2 p 300)

Kulayni rapporte un hadith de l'Imam Baqir : "Toute personne en dehors des Chiites est illégitime (enfants de zina)." (Fourou'ul Kafi : Kitabul Raouda : 135)

Moulla Baqir a écrit : "Lorsque l'Imam Mahdi apparaîtra, il commencera par exécuter les savants sunnites avant de s'attaquer aux mécréants." (Haqoul Yaqin : 2/527)

Leur croyance aveugle au contenu du livre [Al-Kâfi]

Al-Kafi est le livre Chiite le plus sûr, comme l'affirment les savants Chiites. Son auteur est Thiqat Al-Islam Mouhammad Ibn Yacoub Al-Kuleini (m 328 H). C'est une collection de Hadiths attribués au Prophète (صلى الله عليه و سلم) et aux Imams Infaillibles, selon la doctrine Chiite.

At-Tabrassi a dit : "Al-Kafi est, parmi les 4 livres Chiites, comme le soleil parmi les étoiles, et celui qui regarde sincèrement ce livre n'a pas besoin de vérifier la position des hommes dans la chaîne (de transmission) des Hadiths de ce livre." (Moustradak Al-wasa'il, Volume 3 p 532)

Leur croyance concernant la permission du mariage temporaire

Al Qummi et Al-Kashani ont rapporté de l'Imam Dja'far As-Sadiq : "La mout'a est ma religion et la religion de mes ascendants. Celui qui la pratique, pratique notre religion, et celui qui la renie, renie notre religion et croit en une autre religion." ("Tafssir Minhadj Ous-Sadiqin" tome 2 p 495 et "Man la yahdourouhou Al-Faqih" tome 3 p 366)

Ils ont prétendu que le Prophète -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui- a dit : "Celui qui pratique la Mout'a ne serait-ce qu'une seule fois, n'aura plus à craindre la colère d'Allah." ("Tafssir Minhadj Ous-Sadiqin" tome 2 p 493)

"Celui qui quitte ce monde sans avoir pratiqué la Mout'a, viendra le jour dernier avec le corps mutilé ." ("Tafssir Minhadj Ous-Sadiqin" tome 2 p 495)

"Celui qui pratique la Mout'a ne serait-ce qu'une seule fois, n'aura plus à craindre la colère du Tout Puissant. Celui qui pratique la Mout'a deux fois sera ressuscité avec les bons, et celui qui pratique la Mout'a trois fois me concurrencera au Paradis." ("Man la yahdourouhou Al-Faqih" tome 3 p 366)

Leur croyance concernant la permission de la sodomie

"Al-Houssayn Ibn 'Ali Ibn Yaktin rapporte : "J'ai demandé à Hassan Ibn 'Ali à propos d'un homme qui pratique la sodomie avec sa femme, et Al-Hassan a dit que cela a été rendu licite par le verset du livre d'Allah, lorsque le Prophète Lot a dit : {Voici mes filles, elles sont plus pures pour vous} (Sourate 11 verset 78) et il savait qu'ils (son peuple) ne recherchaient pas le vagin, mais l'anus." (Tafsir Al-Ayachi p157, Bihar Al-Anwar vol 2 p 230, Tafssir Al-Burhan vol 21 p 98)

Leur croyance concernant le mensonge pour protéger sa foi [At-taqya]

Les Chiites attribuent ces paroles à l'Imam Dja'far As-Sadiq : "Neuf dixièmes de la religion sont de la Taqya (dissimulation), c'est pourquoi celui qui ne dissimule pas n'a pas de religion". (Al-Kafi 9/10); et aussi : "La Dissimulation de protection est ma croyance et la pratique de mes ancêtres". (Al-Kâfî", 2/174, H. 12; "Mokhtaçar Baçâ'er al-Darajât", p. 101; "Al-Mahâsen", 1/397, H. 890)

Abou Mansour Ahmad Tibrisi, savant Chiite du 8ème siècle (H) a écrit : "Enumérer les distorsions et les omissions de cette sorte serait très laborieux et mettrait à mal ce que la Taqya (mentir pour se protéger) m'exige de ne pas révéler." ("Al-Ihtijaj" : 1 /254)

"Mélanger vous avec eux (sunnites) de l'extérieur, et opposer vous à eux intérieurement." (Al-Kafi : vol 9 p116)

Leur croyance aux fait que les tombeaux des saints sont les meilleurs endroits pour faire des invocations

Mohammad Redhâ al-Modhaffar a dit : "Après la Prière et les autres actes obligatoires d'adoration d'Allah, la visite des Tombeaux des Saints offre aux serviteurs une des meilleures possibilités de se rapprocher d'Allah, et qu'un Tombeau est le meilleur lieu pour l'acceptation des Supplications par Allah". (Les Croyances du Chiisme)

Source : Risala

_________________
L'Obscurité ne combat pas l'Obscurité, seule la Clarté peut la combattre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-droit-chemin.goodforum.net
Zaynab
::Administrateur::
::Administrateur::
avatar

Féminin Nombre de messages : 563
Localisation : France-93
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Re: Les Chiites   Sam 11 Nov - 18:15

Comme vous l'avez vu mes freres et mes soeurs, cette secte représente ce qu'il y a de plus impie en Islam. Les pratiques les plus répréhensibles interdits par Allah leur sont "permis" telle que la création d'un nouveau livre, la sodomie, les mensonges a propos du Prophète saw et de ses compagnons (Allah les agrée) !

Plaçons-nous entièrement en la protection d'Allah contre toutes ces impuretés !!

_________________
L'Obscurité ne combat pas l'Obscurité, seule la Clarté peut la combattre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-droit-chemin.goodforum.net
alhamdoulillah
::Calme::
::Calme::


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Les Chiites   Lun 27 Nov - 2:06

Salam


voici un tres bon site machaAllah sur les chiites qu Allah nous preserve tous amine.

http://chia.over-blog.com/


Salam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chiites   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chiites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sunnites et chiites
» mariage temporaire pour une durée d'une heure (selon les chiites)
» chiites
» Les chiites et leur traitrise contre les musulmans pendant les croisades
» Sunnites ou chiites, qui pose la plus grande menace ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Signes de la Vie :: L'Islam : Le Message :: Croire en ... :: ...Sectes-
Sauter vers: