Les Signes de la Vie

A la recherche du savoir
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hadith n°29

Aller en bas 
AuteurMessage
daawa95
::Toujours là::
::Toujours là::
avatar

Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Hadith n°29   Dim 23 Juil - 14:25

La voie du Paradis.


الحد يث التاسع والعشرون


عن معاذ بن جبل رضي الله عنه ، قال : قلت : يا رسول الله ! أخبرني بعمل يدخلني الجنه ويباعدني عن النار ، قال :

لقد سألت عن عظيم ، وإنه ليسير على من يسره الله عليه : تعبد الله لا تشرك به شيئاَ ، وتقيم الصلاة ، وتؤتي الزكاة ، وتصوم رمضان ، وتحج البيت ثم قال : ألا أدلك على أبواب الخير ؟: الصوم جنة ، والصدقة تطفىء الخطيئة كما يطفىء الماء النار ، وصلاة الرجل في جوف الليل ثم تلا : { تتجافى جنوبهم عن المضاجع } حتى بلغ { يعملون } ثم قال : ألا أخبرك برأس الأمر وعموده وذروة سنامه ؟ قلت : بلى يا رسول الله ، قال : ( رأس الأمر الإسلام ، وعموده الصلاة ، وذروة سنامه الجهاد ) ثم قال : ( ألا أخبرك بملا ذلك كله ؟ ) فقلت : بلى يا رسول الله ! فأخذ بلسانه وقال : ( كف عليك هذا )، قلت : يا نبي الله وإنما لمؤاخذون بما نتكلم به ؟ فقال : ( ثكلتك أمك وهل يكب الناس في النار على وجوههم –أو قال : ( على مناخرهم ) - إلا حصائد ألسنتهم ؟!.

( رواه الترمذي وقال : حديث حسن صحيح )



Mou’adh Ibn Jabal - رَِضَي الله عَنْه - rapporte : J’ai dit une fois :
- Envoyé d’Allah ! Indique-moi une œuvre qui me fera entrer au Paradis et qui m’éloignera du Feu. Il a dit :
- Tu viens d’interroger sur une affaire énorme qui est pourtant aisée pour qui Allah le Très-Haut l’a rendue aisée : Tu adores Allah sans rien Lui associer, tu accomplis la prière, tu t’acquittes de l’aumône légale [ zakât ], tu jeûnes le mois de Ramâdan et tu fais le pèlerinage.
Puis il ajouta : - Veux-tu que je t’indique les portes du bien ? Le jeûne est un rempart. L’aumône éteint le feu, de même la prière de l’homme au cœur de la nuit : { Eux qui détachent leurs flancs de leur lit, récita-t-il, pour invoquer leur Seigneur, dans la crainte et l’espoir, et sur notre attribution fait dépense. Nulle âme ne peut connaître ce qu’on a réservé pour eux comme fraîcheur des yeux, en récompense de ce qu’ils pratiquaient .} 1
Puis il a dit :
- Veux-u que je t’indique la tête de l’affaire, son squelette et son sommet ?
- Bien sûr que oui, Envoyé d’Allah ! dis-je.
- La tête de l’affaire, c’est l’Islam ; son squelette, c’est la prière ; son sommet, c’est le Jihâd.
Il dit ensuite :
- Veux-tu que je t’indique élément essentiel dans tout cela ?
Je dis :
- Bien sûr que oui, Envoyé d’Allah !
Il saisit sa langue et dit :
- Mets un frein à celle-ci.
Je dis :
- Ô Prophète d’Allah, pourrions-nous être punis pour ce que nous disons ?
- Que ta mère te perdre, dit-il, qu’est-ce qui fait culbuter les gens sur leurs visages – ou il a dit : « sur leurs narines » - dans le Feu si ce n’est ce que leurs langues moissonnent ?. » 2
_________________________
1 Qur’an, 32, 16-17.
2 {Hadîth rapporté par at-Tirmidhi (2616), An-Nasâ’i (11394), Ibn Mâja (3973), Ahmad (5/231-236-237-245), qualifié d’assez-bon [ hasan ] dans
« al irwa » (2/139) }.



Commentaire


Mu’adh Ibn Jabal - رَِضَي الله عَنْه - rapporte avoir dit : « Envoyé d’Allah, indique-moi une œuvre qui me fera entrer au Paradis et qui m’éloignera du Feu ». Le Paradis est la demeure d’Allah - عَزَوَ خَل - a ménagé à Ses adorateurs pieux, il y a dedans ce que nul œil n’a vu, nulle oreille n’a entendu et ce que nulle âme ne peut imaginer. L’Enfer ( le Feu ) est la demeure qu’Allah - عَزَوَ خَل - a ménagé aux mécréants, le Châtiment y est intense comme c’est détaillé dans al Qur’an wa As-Sunna. Mu’adh a posé cette question parce que c’est ce qui est de plus important à ses yeux. En effet, chaque croyant doit avoir comme objectif majeur d’entrer au Paradis et d’être éloigné de l’Enfer,
Le Très-Haut a dit : { Quiconque échappe au Feu sera introduit au Paradis : donc, pour lui, le triomphe. }1

Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - lui a répondu : « Tu viens d’interroger sur une affaire énorme » : Cette affaire énorme est soit le fait de gagner le Paradis et d’être sauvé de l’Enfer, soit l’acte même qui fera entrer au Paradis et éloignera de l’Enfer. Puis il a dit que cet acte est aisé pour qui Allah l’a rendu aisé.

Ensuite il s’est mis à détailler sa réponse, il a dit : « Tu adores Allah sans rien Lui associer ».
Adorer Allah - عَزَوَ خَل - c’est tâcher de Lui obéir par soumission à Son ordre et éviter Ses interdits par dévouement à Lui.

« Sans rien Lui associer » : Ne lui associer ni ange rapproché ni un Prophète envoyé, car la consécration à Allah est une condition de validité de l’adoration.

Comme acte qui fait au Paradis, il y a l’accomplissement de la prière, il a dit : « Tu accomplis la prière ». Son accomplissement consiste à faire correctement ses piliers, ses obligations, ses conditions, en y ajoutant tout ce qui la rend parfaite.

Comme acte aussi est que : « tu t’acquittes de l’aumône l égale ». C’est un droit qu’on prélève de façon obligatoire d’un bien quand il remplit certaines conditions. Ce droit est destiné à une catégorie des gens bien précise, tout cela est détaillé dans les ouvrages de jurisprudence [ Fiqh ].

« Tu jeûnes le mois de Ramadan » : Le Ramadan est le mois qui est connu. Le Jeûne s’est adorer Allah en s’abstenant de manger, de boire, de faire un rapport sexuel et les autres choses qui vont dans ce sens, depuis le lever de l’aube jusqu’au coucher du soleil.

« tu fais le pèlerinage » c’est-à-dire aller à Mekka (La Mecque) pour accomplir les rites.

Ces prescriptions sont en fait les 5 piliers de l’Islam : Adorer Allah sans rien Lui associer, accomplir la prière, s’acquitter de l’aumône légale, observer le jeûne et faire le pèlerinage de Maison sacrée. Quand le témoignage de l’unicité, il est inclus dans ce dernier, car le témoignage de l’unicité « Lâ ilaha ill Allah » il y a l’adoration d’Allah - عَزَوَ خَل -, et dans l’adoration il y a la croyance en Son Envoyé et le devoir de le suivre.

Puis le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit « Veux-tu que je t’indique les portes du bien ? », c’est-à-dire ce qui permet d’accéder au bien, puis il continua comme si Mu’adh avait répondu par l’affirmative : « La Jeûne est un rempart », le jeûne protège des péchés et protège du Feu le Jour de la Résurrection. « L’aumône, dit-il, éteint le péché comme l’eau éteint le feu » : L’aumône c’est donner l’argent au pauvre et aux nécessiteux dans le but de se rapprocher d’Allah - عَزَوَ خَل - dans le but de se rapprocher aussi du pauvre et être bel-agissant à son égard. Cette aumône éteint le péché comme l’eau éteint le feu, et on sait que quand l’eau est versée sur le feu il n’en laisse rien, de même l’aumône ne laisse pas de trace au péché.

« La prière de l’homme au cœur de la nuit » éteint aussi le péché comme l’eau éteint le feu. Le cœur [ jawf ] de la nuit c’est la moitié de la nuit, et la meilleur prière de la nuit est celle qui se fait dans sa deuxième moitié ou le tiers qui vient après la première moitié à l’instar de David [ Daoud ] - عَلَيْهِ السَّلام - qui dormait la moitié, priait le tiers et dormait le sixième restant. Pour appuyer ces dires, l’Envoyé d’Allah - صلى الله عليه و سلم - a récité ce passage du Qur’an : Ceux qui détachent leurs flancs de leur lit, récita-t-il, pour invoquer leur Seigneur, dans la crainte et dans l’espoir, et sur notre attribution font dépense… . En effet, ceux-là détachent leurs flancs de leur lit pour prier la nuit et dépensent de ce qu’Allah - عَزَوَ خَل - leur a attribué, ce sont donc l’aumône et la prière de la nuit précitées dans ce Hadîth.

Ensuite il a dit : « Veux-tu que je t’indique la tête de l’affaire, son squelette et son sommet ? ». Quand Mu’adh acquiesça, il dit : « La tête de l’affaire, c’est l’Islam ». L’affaire qui dépasse toutes les autres affaires, c’est l’Islam, car l’Islam transcende toute chose et rien ne le transcende, il élève l’homme au-dessus des gens mauvais comme les mécréants, les associateurs et les hypocrites.

« Son squelette est la prière » : Le squelette de l’Islam est la prière, c’est donc sa charpente. L’Islam ne peut se tenir debout sans la prière. Son abandon fait sortir l’homme de l’Islam vers la mécréance – Que notre refuge soit en Allah de cela- .

« Son sommet est le Jihâd » : Le combat dans le sentier d’Allah - عَزَوَ خَل - est le sommet de l’Islam. Par le Jihâd, les musulmans s’élèvent au dessus de leurs ennemis.

Puis le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a proposé à Mu’adh ceci : « Veux-tu que je t’indique l’essentiel dans tout cela ». Quand Mu’adh acquiesça vivement, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - saisit sa langue et dit : « Mets un frein à celle-ci ». Ce qui signifie ne pas la laisser lancer des mots à tort et à travers, car c’est un vrai danger.

Mu’adh Ibn Jabal a dit : « Ô Prophète d’Allah, pourrions-nous être punis pour ce que nous disons ? ». Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a répondu par cette expression : « Que ta mère te perde ! », expression qui n’est pas à prendre au sens littéral, mais on la dit pour attirer l’attention de l’interlocuteur et l’inciter à bien saisir les paroles qu’on lui adresse. « Que ta mère te perde, dit-il, qu’est-ce qui fait culbuter les gens sur leurs visages » ou peut être qu’il a dit : « …sur leurs narines » : Ce doute vient d’un des rapporteurs de ce Hadith. « Qu’est-ce qui fait culbuter les gens sur leurs visages - ou il a dit : « sur leurs narines » - dans le Feu si ce n’est ce que leurs langues moissonnent ? », c’est-à-dire ce que leurs langues abattent par les propos [ mauvais ] qu’elles lancent. Donc laisser faire sa langue est une cause pour culbuter l’homme sur son visage dans le Feu – Que notre refuge soit en Allah de cela –
__________________________
1 { Qur’an, 3,185. }

_________________
Remplit l'encrier de l'ange qui note tes bonnes actions avec les larmes de ton repentir.http://daawa95.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daawa95.skyblog.com
daawa95
::Toujours là::
::Toujours là::
avatar

Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: suite   Dim 23 Juil - 14:26

Leçons tirées de ce Hadith


- L’attachement des compagnons - رَِضَي الله عَنْهُم - aux œuvres qui les font entrer au paradis et les éloigner de l’Enfer et que cela est la chose la plus importante à leurs yeux.

- L’affirmation du Paradis et de l’Enfer, ils existent maintenant et ne périront jamais.1

- L’annonce que ce sur quoi Mou’adh a posé la question est énorme, « tu viens d’interroger sur une affaire énorme, lui dit-il », c’est-à-dire qu’il vient d’interroger sur une œuvre énorme en raison de ce qui en résulte comme récompense. Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - l’a tranquillisé en lui affirmant que cette affaire est aisée pour qui Allah - عَزَوَ خَل - l’a rendue aisée. La leçon qu’on peut tirer de cela est que l’homme doit recourir à Allah - عَزَوَ خَل - dans la demande de lui rendre les choses aisées et qu’il sache que se prémunir envers Allah - عَزَوَ خَل - est l’une des causes qui font qu’IL lui rende les choses aisées, Il a en effet dit : { Qui se prémunit envers Allah, Allah met en son affaire facilité. }2

- La chose la plus prioritaire et la plus importante est l’unicité d’Allah [ At-Tawhid ] et la consécration à Lui [ ikhlas ], le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit comme première injonction : « Tu adores Allah sans rien Lui associer » font allusions aux 5 piliers de l’islam.

- C’est un bon moyen d’enseignement que d’exposer une question à l’élève en enflammant en lui le désir d’écouter la suite, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a pour cela dit à Mou’adh : « veux-tu que je t’indique les portes du bien ? »

- Le jeûne est un rempart, c’est un bouclier qui se dresse entre le jeûneur et le verbiage, le mensonge, la mise en pratique de ce dernier, l’insolence, etc. Il est aussi un bouclier pour le jeûneur contre le Feu de l’Enfer.

- Le Grand mérite de l’aumône au cœur de la nuit éteint le péché, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « L’aumône éteint le péché comme l’eau éteint le feu, de même la prière de l’homme au cœur de la nuit ».

- Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - appuie ses paroles par des arguments dans al Qur’an, comme il l’a fait en récitant les versets suivants : { Ceux qui détachent leurs flancs de leur lit, pour invoquer leur Seigneur, dans la crainte et dans l’espoir, et sur notre attribution font dépense… }.

- Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - exposait des fois les sujets sous forme interrogative pour attirer l’attention de l’interlocuteur.

- L’affaire majeur des créatures a une tête, un squelette et un sommet : la tête de l’affaire est l’islam, son squelette la prière, son sommet est le Jihâd dans le sentier d’Allah.

- Celui qui abandonne la prière est un mécréant, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a en effet dit : « son squelette est la prière », il devient évident que quand le squelette s’écroule tout le corps s’écroule. Cette thèse est la plus vraisemblable d’entre les thèses des savants, elle est appuyée par des arguments dans Al Qur’an, As-Sounna Nabiya et les paroles des savants. Nous savons d’ailleurs explicité cette question dans une épître que nous avons produite.

- Dans le Djihad, il y a le suprématie de l’Islam : « Son sommet est le Jihâd »

- Ce qui permet de contenir toute cette affaire est le contrôle de la langue, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a en effet dit : « Veux-tu que je t’indique l’élément essentiel dans tout cela ? ». Quand Mu’adh acquiesça, il saisit sa langue et dit : « Mets un frein à celle-ci ».

- Le danger de la langue sur l’homme, car il a dit « Qu’est-ce qui fait culbuter les gens sur leurs visages – ou leurs narines- dans le Feu si ce n’est ce que leurs langues moissonnent ? ».

- Le soin avec lequel les paroles du Prophète - صلى الله عليه و سلم - sont enregistrées. Quand le rapporteur n’était pas sûr, lequel des deux termes (visage ou narines) a été dit par le Prophète - صلى الله عليه و سلم - ? Il les a cités tous les deux dans le Hadîth.


1 { Le commentateur cite cet article du crédo des Gens de la Sunna et de la communion [ Ahl Sunna wa-l Jama’a ] pour infirmer la doctrine de Mu’tazilite qui soutiennent que le Paradis et l'Enfer n’existent pas aujourd’hui, mais ils seront crées le Jour de la Résurrection, et pour infirmer également la doctrine de Jahmite selon laquelle le Paradis et l’Enfer s’éteindront.}

اللهم صل على سيدنا محمد عبدك و نبيك و رسولك النبي الأمي و على اله و صحبه سلم تسليما

_________________
Remplit l'encrier de l'ange qui note tes bonnes actions avec les larmes de ton repentir.http://daawa95.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daawa95.skyblog.com
 
Hadith n°29
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hadith du bien-guidé vs conquête de la lune
» Hadith de l'empressement au repentir
» comprendre le Hadith an-Nouzoul
» Hadith : traduction/translation
» Hadith : "Le croyant est comme une plante... - ?????? ??????????? ???????? ?????????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Signes de la Vie :: Le but de la Vie :: Hadith An-Nawawi-
Sauter vers: