Les Signes de la Vie

A la recherche du savoir
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hadith n°25

Aller en bas 
AuteurMessage
daawa95
::Toujours là::
::Toujours là::
avatar

Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Hadith n°25   Lun 17 Juil - 16:01

Le sens large de l'aumône


الحديث الخامس والعشرون


عن أبي ذر رضي الله عنه أيضا ، أن ناسًا من أصحاب رسول الله صلي الله عليه

وسلم قالوا للنبي صلي الله عليه وسلم : يا رسول الله ذهب أهل الدثور بالاجور

؛ يصلون كما نصلي ، ويصومون كما نصوم ، ويتصد قون بفضول أموالهم.

قال : أوليس قد جعل الله لكم ما تصدقون ؟ إن لكم بكل تسبيحة صدقة ،

وكل تكبيرة صدقة ، وكل تحميدة صدقة ، وكل تهليلة صدقة ، وأمر بالمعروف صدقة ،

ونهي عن المنكر صدقة ، وفي بعض أحد كم صدقة .

قالوا : يا رسول الله ، أيأتي أحدنا شهوته ويكون له فيها أجر؟

قال : أرأيتم لو وضعها في حرام ، أكان عليه وزر ؟ فكذلك إذا وضعها في

الحلال ، كان له أجر .

( رواه مسلم )


D’après Abû Dharr - رضي الله عنه - quelques compagnons de l’Envoyé d’Allah - صلى الله عليه و سلم - lui dirent :
- Ô Envoyé d’Allah, les gens riches ont emporté avec les récompenses, ils font la prière comme nous, observent le jeûne comme nous et ils ont en plus la possibilité de faire aumône du surplus de leurs richesses.
Il leur dit :
- « N’est-ce pas qu’Allah a mis à votre portée des choses dont vous pouvez faire aumône ? Chaque glorification [ Tasbiha ] est une aumône, chaque célébration de la grandeur ( d’Allah ) [ Takbira ] est une aumône, chaque louange [ Tahmida ] est une aumône, chaque célébration de l’unicité [ Tahlila ] est une aumône, chaque fois que vous ordonnez le convenable est une aumône, chaque fois que vous empêchez le blâmable est une aumône, chaque fois que vous faites acte de chair, vous faites une aumône. »
- Envoyé d’Allah, dirent-ils, l’un de nous satisfait son désir charnel et en reçoit de plus un salaire ?
- « Dites-moi donc, dit-il, s’il satisfait ses désirs charnels de façon illicite, n’aurait-il pas commis un péché ? C’est pourquoi lorsqu’il les satisfait de façon licite, il en reçoit un salaire ».1

_________________________
1 { Hadith sahih, rapporté par Muslim (n°1006), al Bayhaqî dans « al kubra » (4/188), Ahmad (5/167) }.



Commentaire


Ces gens-là qui sont pauvres se sont plaints auprès du Prophète - صلى الله عليه و سلم - du fait que les riches ont accaparé les récompenses : ils prirent comme eux, ils observent le jeûne comme eux, et, de surcroît, font aumône du surplus de leur fortune, quant à eux, ils ne peuvent pas donner l’aumône, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - leur a montré qu’ils peuvent faire en disant :
« N’est-ce pas qu’Allah a mis à votre portée des choses dont vous pouvez faire aumône ? - « Chaque glorification est une aumône », c’est dire que quand l’homme dit « Gloire à la Transcendance à Allah » [ Soubhana Allah ], c’est une aumône.
- « Chaque célébration de la grandeur d’Allah est une aumône » c’est le fait de dire : « Allah est Grand » [ Allahou Akbar ]

- « Chaque louange à Allah est une aumône » c’est dire : « Louange à Allah » [ Al hamdou li-llah ]

- « Chaque célébration de l’unicité d’Allah est une aumône », c’est dire : « Nul n’est en droit d’être adorer qu’Allah » [ Lâ ilaha illa Allah ]

- De même chaque fois que le musulman ordonne le convenable ou qu’il empêche le blâmable, c’est comme s’il avait ordonné une aumône.

- « Chaque fois que vous faites acte de chair, vous faites une aumône », c’est à dire que quand l’homme fait un rapport avec son épouse, cet acte est une aumône. Or tout cela, les pauvres en sont capables.

Quand les compagnons ont dit : « Envoyé d’Allah, l’un de nous satisfait son désir charnel et en reçoit de plus un salaire ? », c’est pour confirmer ses paroles : « Chaque fois que vous faites acte de chair, vous faites une aumône » et non pas parce qu’ils doutaient de sa réponse. Ils savent très bien que tout ce que dit le Prophète - صلى الله عليه و سلم - est la vérité. Semblable à cela, les paroles suivantes de Zakaria ( Zacharie ) - صلى الله عليه و سلم - comme le relate al Qur’an al Hakim : « Mon Seigneur, dit-il, comment aurais-je un garçon, quand la vieillesse me rattrape et que ma femme est stérile ? », il dit cela pour confirmer la promesse divine. Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Dites-moi donc, s’il a satisfait ses désirs charnels de façon illicite, n’aurait-il pas commis un péché ? ». La réponse est : « Oui, il a commis un péché ». Puis le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « C’est pourquoi lorsqu’il les satisfait de façon licite, il en reçoit un salaire » : Ce raisonnement est appelé analogie par inversion [ Qiyas al ‘aks ] , c’est-à-dire que puisqu’il porte un péché pour la chose illicite qu’il a commise, il doit logiquement recevoir un salaire pour la même chose mais dans un cadre licite.

__________________________
1 { Hadith sahih, rapporté par al Bukhâri (5/301) (n°2697), Muslim (3/1343) }.
2 { Hadith sahih, rapporté par al Bukhârî dans l'ouvrage « La création des actes des serviteurs », Muslim (3/1343), Ahmad (6/73-240-270), at-Tayâlisî (2422) }.


Leçons tirées de ce Hadith


- L’insistance avec laquelle les compagnons font assaut de bonnes œuvres.

- Quand quelqu’un cite une expression équivoque, il doit l’expliciter par la suite, quand les compagnons on dit : « Les gens riches ont emporté avec eux les récompenses », ils ont explicité cela en disant qu’ils prient et observent le jeûne comme eux, et, de surcroît, font aumône du surplus de leurs fortunes.

- Toute parole qui rapproche d’Allah - تعالى - est une aumône, comme le fait de dire : « Gloire à la transcendance d’Allah » ; « Louange à Allah » ; « Allah est Grand » ; « Nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah », la commanderie du convenable, le pourchasse du blâmable.

- L’incitation à faire beaucoup d’évocations d’Allah - تعالى - , car tout mot de ces évocations est une aumône qui rapproche le serviteur d’Allah - تعالى -.

- Se suffire du licite pour se passer de l’illicite rend le licite un moyen de se rapprocher d’Allah - تعالى - et une aumône, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Chaque fois que vous faites acte de chair, vous faites une aumône ».

- Il est permis de s’assurer d’une information même si elle provient de quelqu’un de véridique, les compagnons on en effet posé la question suivante pour s’assurer : « Envoyé d’Allah,> dirent-ils, l’un de nous satisfait son désir charnel et en reçoit de plus un salaire ? ».

- La bonne manière d’enseigner du Prophète - صلى الله عليه و سلم - en utilisant un style interrogatif pour que l’interlocuteur soit convaincu de la réponse et son cœur soit tranquille. Dans ce sens, quand le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a été interrogé sur la vente des dattes fraîches contre des dattes mûres, il a dit : « Est-ce qu’elles diminuent de taille quand elles deviennent sèches ? », quand ils dirent : « Oui », il a interdit cette vente.


اللهم صل على سيدنا محمد عبدك و نبيك و رسولك النبي الأمي و على اله و صحبه سلم تسليما

_________________
Remplit l'encrier de l'ange qui note tes bonnes actions avec les larmes de ton repentir.http://daawa95.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daawa95.skyblog.com
 
Hadith n°25
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hadith du bien-guidé vs conquête de la lune
» Hadith de l'empressement au repentir
» comprendre le Hadith an-Nouzoul
» Hadith : traduction/translation
» Hadith : "Le croyant est comme une plante... - ?????? ??????????? ???????? ?????????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Signes de la Vie :: Le but de la Vie :: Hadith An-Nawawi-
Sauter vers: