Les Signes de la Vie

A la recherche du savoir
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le pèlerinage : AlHajj

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
daawa95
::Toujours là::
::Toujours là::
avatar

Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Le pèlerinage : AlHajj   Mer 28 Juin - 2:50

Besmelah
Salamou


Le terme arabe Hajj signifie se rendre à un lieu sacré. Pour les musulmans, il veut dire se rendre, à une saison précise, à la Mecque, pour visiter la Demeure sacrée, la Ka`ba, et faire un rituel connu et réglementé. Ainsi, ce terme correspond au terme « pèlerinage ».

Le terme arabe `Umra signifie visiter un lieu sacré, en l'occurrence la Mecque, et faire un rituel précis, à tout moment de l'année. Certains traduisent `Umra par « petit pèlerinage ». Nous optons pour « visite sainte».

Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a fait un seul pèlerinage l'année de son décès. C'est pourquoi on le qualifie de « pèlerinage de l'Adieu » (hajjatu-l-wadâ). Au cours de ce pèlerinage, le prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a rencontré le plus grand nombre de musulmans qu'il n'ait jamais rencontré. Il leur prodiguait des conseils et des recommandations religieuses, politiques, économiques et sociales, qui guident toujours la vie des croyants. À chaque recommandation, il disait : « Écoutez-moi bien et apprenez de moi, il se peut que cela soit la dernière fois que je vous rencontre »

Il a fait, en revanche, quatre visites saintes, toutes au mois de Dhû-l-Qi'da, selon Aïcha (Radia Allah ‘anha), Ibn `Abbâs et Anas ibn Mâlik (Radia Allah ‘anhoma). Selon Muslim, la première visite sainte a été faite au cours de la sixième année de l'Hégire : c'est la visite de Hudaybiya. La deuxième visite sainte au cours de la septième année de l'Hégire, c'est la visite de Qazâ. La troisième au cours de la huitième année de l'Hégire, après la reconquête de la Mecque et Hunayn, la quatrième et la dernière faite avec le pèlerinage de l'Adieu, au cours de la dixième année de l'Hégire.


L’importance du pèlerinage


Les hadiths réputés bons et authentiques parlant de la valeur du Pèlerinage et de la visite sainte sont nombreux. Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) encourageait les musulmans à visiter aussi souvent qu'ils le pouvaient la Ka`ba, pour mériter le pardon et la récompense d'Allah, et pour se rencontrer entre eux et fortifier les liens de fraternité.

Voici, ci-après, quelques hadiths se rapportant au pèlerinage et à la visite sainte. Abû Hurayra rapporte la conversation suivante: « On demanda au Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam): "Quelle est la meilleure action que l'on puisse faire ? " Il répondit: " Croire en Allah et en Son Messager " On lui demanda : " Mais encore ? " Il dit: " Faire le jihâd dans le chemin d'Allah. " On lui demanda: " Et quoi encore ? " Il dit : " Un pèlerinage sincère » (Rapporté par Al Bokhari & Mouslim).

Il rapporte aussi qu'il a entendu le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) dire : « Celui qui accomplit le pèlerinage sans proférer des paroles obscènes, ni commettre des actes indécents, sort de son pèlerinage aussi innocent que le jour de sa naissance» (Rapporté par Al Boukhari & Mouslim)

«La visite sainte est un acte expiatoire des péchés. Le pèlerinage sincère ne peut être récompensé que par le Paradis» (Rapporté par Al Boukhari, Mouslim & At Tirmidhi)

Ibn `Abbâs rapporte que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a demandé à une femme médinoise, qui s'appelait Um Sinân : « Pourquoi n'es-tu pas venue au pèlerinage avec nous ? » Elle répondit : « Nous n'avions que deux dromadaires adultes. Mon mari a pris l'un d'eux pour aller au pèlerinage avec son fils et notre serviteur utilise le deuxième pour irriguer notre verger. » Le Prophète - qu'Allâh lui accorde la grâce et la paix - dit alors : « Faites alors une visite sainte au mois de Ramadan, elle vaut un pèlerinage avec moi» Hadith réputé bon.

Aïcha (Radia Allah ‘anha) rapporte une conversation entre elle et le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam): « Je lui ai dit : "Messager d'Allah, puisque le jihâd est la meilleure des actions, pourquoi nous, les femmes, ne le faisons pas ? " Il répondit : " Vous avez droit au meilleur jihâd, le pèlerinage sincère. " dans une autre version " Vous avez droit à un jihâd sans combat, faire le pèlerinage et la visite sainte. » (Rapporté par Al Boukhari & Ibn kouzayma)

`Abdullah ibn Mas'ûd (Radia Allah ‘anh) rapporte la parole suivante du Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) : « Faites souvent des pèlerinages et des visites saintes [à la Mecque], car ils éradiquent la pauvreté et les péchés, à l'instar du feu qui éradique les déchets de l'or et de l'argent et les purifie. Un pèlerinage sincère n'a pas d'autre récompense que le Paradis. » (Rapporté par Ibn Hibbân, at-Tirmidhï et Ibn Khuzayma)

Jâbir (Radia Allah ‘anh) rapporte la parole suivante du Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) : « Le pèlerinage sincère n'a d'autre récompense que le Paradis. » On lui demanda : « Comment accomplir sincèrement un pèlerinage ? » Il répondit : « En offrant la nourriture aux autres et en diffusant la bonne parole. »

Abû Hurayra (Radia Allah ‘anh) rapporte la parole suivante du Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam): « Les pèlerins et les visiteurs de la Demeure sainte sont les hôtes d'Allah. Quand ils L'invoquent, Il leur répond et quand ils demandent le pardon, Il le leur accorde» (Rapporté par an-Nasâ'î, Ibn Mâja, Ibn Khuzayma et Ibn Hibbân)

Burayda rapporte que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam)a comparé ainsi le pèlerinage : « Dépenser l'argent pour aller en pèlerinage vaut sept cent fois le dépenser pour la face de Dieu» (Rapporté par al-Bayhaqî, Ahmad et al-Tabarâni)


Le Statut de pèlerinage


Le pèlerinage est l'un des piliers de la foi musulmane, selon les textes et sources authentiques (Coran et Sunna). Chaque musulman est tenu de faire le pèlerinage, au moins une fois dans sa vie, s'il remplit certaines conditions, qui seront énumérées ultérieurement. Celui qui nie l'obligation de faire le pèlerinage, alors qu'il répond aux conditions requises, renie la religion musulmane.

Abû Hurayra (Radia Allah ‘anh) rapporte le sermon suivant fait par le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam): « Vous autres croyants ! Allah vous a prescrit le pèlerinage, faites-le. » Un homme de la foule lui demanda : « Devons-nous le faire chaque année. » Le Prophète se tut. L'homme répéta sa question trois fois. Le Prophète dit alors : « Si je te réponds oui, les gens croiront que c'est obligatoire, chose qui vous sera impossible ! » (Rapporté par Ahmad, Muslim et Bukhârî)

Il a dit ailleurs : « Le pèlerinage est obligatoire une seule fois. Faire plus est laissé à la volonté des individus. ». Ce hadith explicite le verset coranique qui dit : « Allah prescrit aux gens le pèlerinage à Sa Demeure sacrée, pour ceux qui en ont les moyens. » (Sourate 3, verset 97)


Retarder l'accomplissement du pèlerinage


Sachons que le pèlerinage est un devoir qui doit être accompli une fois au cours d'une vie. Se pose alors la question suivante : est-ce que le musulman doit faire le pèlerinage aussitôt qu'il acquiert les moyens de le faire ou peut-il le retarder à sa convenance ?

Ash-Shâfi'î et Muhammad ibn al-Hasan pensent que le pèlerinage peut être retardé, selon la convenance de la personne. On doit toutefois le faire avant la mort. Si on néglige son accomplissement, alors qu'on a les moyens nécessaires, et que l'on meurt, on commet un péché capital. Ils invoquent, comme argument, le fait que le pèlerinage a été prescrit en l'an 5 ou 6 de l'Hégire, alors que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) ne l'a fait qu'à l'an 10. En l'an 9, il a envoyé Abû Bakr (Radia Allah ‘anh) à la tête d'une délégation de pèlerins, sans les accompagner, alors qu'il n'avait aucun empêchement.

Abû Hanîfa, Mâlik, Ahmad et certains shafi'ites soutiennent que le pèlerinage devient un devoir immédiat pour la personne possédant les moyens. Celui qui reporte l'accomplissement du pèlerinage alors qu'il en a les moyens est en état de péché. Il vaut mieux faire le pèlerinage aussitôt que possible.

Qui est soumis à l'obligation du Pèlerinage


Tout musulman (ou musulmane), majeur et en possession de ses facultés, libre, financièrement capable, et informé de l'obligation du pèlerinage, doit le faire.

_________________
Remplit l'encrier de l'ange qui note tes bonnes actions avec les larmes de ton repentir.http://daawa95.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daawa95.skyblog.com
 
Le pèlerinage : AlHajj
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pèlerinage à Lourdes
» Pèlerinage à saint Joseph
» Pèlerinage Commémoratif Cotignac 15 au vendredi 21 nov
» Pèlerinage à Notre-Dame de Liesse pour la conversion des musulmans à la foi catholique
» Pèlerinage diocésain à Lourdes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Signes de la Vie :: L'Islam : Le Message :: Adorer.. :: Pélerinage-
Sauter vers: